SURIMAGE > peinture surimage
Michel Wauthoz - L'Oeil Blessé - 2000
Peinture Surimage
in english

Le monde actuel est plein d’images, c’est évident. Il est tentant de prendre à partie ce paysage d'images déterminées et d’en faire la base d’un art qui transforme et montre la transformation en oeuvre. Comme le travail qui utilise des matériaux pour produire un nouvel objet.

En pratique, on choisira l’une ou l’autre image existante de notre époque où la publicité occupe les esprits, et tout le génie consistera à générer une autre image qui garde en elle la part de son origine. Comme chaque individu unique porte la part de gènes de ses parents dont il hérite une certaine ressemblance.

L’image récupérée est d’abord détachée de son contexte publicitaire par recouvrement de peinture ou par découpage et recadrage dans un autre format. Ensuite la nouvelle image apparaît par estompage de l’imprimé ou par l'application de peinture, par éclaircissement des encres imprimées ou par addition de surfaces peintes. Comme le clair et l’obscur, le graphisme ou la couleur ont jadis modulé la toile blanche ou le mur à fresque.

La plupart des images ainsi travaillées sont issues de la publicité commerciale, car la prolifération actuelle de ces images travaille elle-même le public. En réponse, l’art dialectique a le dessein de se réapproprier ces images et ce public. Il cherchera donc à modifier le rapport particulier de l’humain, aliéné au message commercial, en y réintroduisant la réalité humaine oubliée. Comme l’oeuvre d’art ancienne qui se consacrait aux seigneurs céleste ou terrestre de l'époque féodale.

L’image originale est recyclée ou récupérée, retaillée ou recomposée, retouchée ou repeinte, recouverte ou remaniée, recréée ou réinventée pour devenir progressivement une oeuvre d'art. De cette manière, l’oeuvre d’art surimage manifeste le caractère de changement possible à l’intérieur de la sphère culturelle. Comme elle y manifeste le caractère universel du changement nécessaire dans toutes les autres sphères de l’activité humaine.

Michel Wauthoz © 2000.
SURIMAGE   |   Surimages   |   english version